Haïti - FLASH : La Gourde franchit le seuil psychologique de 100 HTG pour un dollar US

Alors qu’Haïti lutte avec ses faibles moyens contre la propagation de Covid-19, avec déjà 24 cas positifs et 1 décès https://www.haitilibre.com/article-30463-haiti-flash-3-nouveaux-cas-haiti-en-phase-2-de-l-epidemie.html , que des dizaines de milliers d’employés sont temporairement au chômage en raison de la pandémie de Covid-19 et que le prix de certains produits ne cessent d’augmenter malgré les tentatives de contrôles du Gouvernement, la Gourdes continue de se déprécier et a franchi le seuil psychologique des 100 Gourdes pour un dollar.

La dépréciation de notre monnaie nationale n’est pas nouvelle rappelons que début 2018 après la décision du Gouvernement de dédollariser l’économie avait mis la Gourdes sous pression et accentuer sa dépréciation par rapport au dollar américain. Ajoutons là cela les conflits sociaux-politiques de ces deux dernière année, le blocage du pays pendant plusieurs mois et des décisions gouvernementales controversées.

Selon les experts l’administration n’a pas adopté d’incitations pour promouvoir les exportations, développer le tourisme et attirer les investissements étrangers directs alors que dans le même temps un déficit de plusieurs milliards de Gourdes ne cesse de se creuser (plus de 15 milliards au premier trimestre https://www.haitilibre.com/article-29948-haiti-economie-le-deficit-explose-au-1er-trimestre-fiscal-et-depasse-les-15-milliards.html ….

La récession mondiale que va causer inévitablement la pandémie, en particulier aux États-Unis et la perte de millions d’emplois entraîneront une forte réduction des envois de devises de la diaspora, ainsi que la demande de produit assemblés en Haïti…

Fin mars Jean Baden Dubois, le Gouverneur de la Banque de la République d’Haïti (BRH) expliquait que rien ne justifiait ce taux de change et qu’il s’agissait « d’un petit affolement » se voulant rassurant il a déclaré « […] Je pense que la Gourde va se stabiliser par rapport au dollar. Les gens n’ont pas besoin de paniquer. C’est une situation qui est sous contrôle, la Banque Centrale interviendra quand il le faudra […] » La BRH a bien tenter d’utiliser tous ses levier pour arrêter la dépréciation de notre monnaie nationale mais le marché a eu le dernier mot.

Cette forte dépréciation si elle se poursuit pourrait faire flamber l’inflation et affecter sérieusement le pouvoir d’achat déjà faible de la population. Elle va également affecter les importations libellées pour la plupart en devises américaines.

Pour l’économiste Thomas Lalime « Les impacts négatifs de la pandémie du coronavirus peuvent amplifier la dépréciation de la Gourde avec la baisse des transferts de la diaspora qui sera, elle-même, très affectée par le ralentissement ou l’arrêt de beaucoup d’activités économiques ».

Lire aussi :
https://www.icihaiti.com/article-30339-icihaiti-brh-mesures-pour-attenuer-la-degradation-des-conditions-de-vie-de-la-population.html
https://www.haitilibre.com/article-30332-haiti-flash-mesures-d-assouplissement-de-la-brh.html
https://www.haitilibre.com/article-29948-haiti-economie-le-deficit-explose-au-1er-trimestre-fiscal-et-depasse-les-15-milliards.html

TB/ HaïtiLibre