Alors que les Capois se préparent à fêter les 350 ans de la ville du Cap-Haïtien, la compagnie aérienne « IBC Airways » fait son grand retour dans la deuxième ville du pays. Depuis le mercredi 5 août 2020, avec un avion d’une capacité d’accueil de 50 places, « IBC Airways » relie Cap-Haitien à Miami. En effet, lors d’une entrevue en date du mercredi 12 août, avec le président de la Chambre de commerce et d’industrie du Nord, Marc Georges, il s’est montré enthousiasmé par le retour de cette ligne aérienne en Haïti, particulièrement au Cap-Haitien.

Après avoir interrompu ses vols sur Cap-Haïtien en 2015, la compagnie aérienne « IBC Airways » reprend désormais ses vols dans la deuxième ville du pays. Depuis le mercredi 5 août 2020, cette nouvelle ligne aérienne connecte Cap-Haitien à Miami, à raison de deux vols par semaine. Le retour de « IBC Airways » dans la région du Nord est l’aboutissement d’un long dialogue. « Vu le potentiel économique de la ville, après le départ de American Airlines, nous avons jugé nécessaire de trouver une nouvelle ligne aérienne pour desservir la Cité christophienne», a affirmé l’entrepreneur Marc Georges.

Selon les dires de M. Georges, « IBC Airways » effectue ses vols tous les mercredi et samedi. Par ailleurs, il a souligné que, pour l’instant la compagnie travaille pour voir comment augmenter ses vols, afin d’avoir des vols quotidiens dans les prochains mois. Toutefois, l’homme d’affaires dit souhaiter que « IBC Airways » augmente sa capacité d’accueil avec un avion d’environ 120 places pour desservir ledit département.

Le Cap-Haitien est pour l’entrepreneur Marc Georges, l’un des pôles de développement du pays. À chaque fois qu’une ligne aérienne opère ses vols sur Cap-Haitien, il croit que c’est une occasion offerte pour mettre en valeur le département ainsi que le chef-lieu du département. « Avec le retour de IBC, c’est une opportunité offerte pour relancer le secteur économique et celui du tourisme dans le département », a indiqué le président de la CCIN.

Cependant, pour que les vols de la compagnie aérienne « IBC Airways » soit pérennes dans le département, le président de la Chambre de commerce et d’industrie du Nord a invité, tous les entrepreneurs de la région nord à supporter cette dernière. Bien que d’importantes sommes d’argent aient été dépensées pour agrandir la piste d’atterrissage de l’aéroport international du Cap-Haitien, quelques années plus tard, d’après les explications de l’homme d’affaires, il semblerait qu’on a recensé des espaces défectueux à l’aéroport, l’empêchant d’accueillir des avions en toute sécurité.

À en croire M. Georges, le chef du gouvernement est déjà informé de ce dossier. Suite aux échanges avec le Premier ministre, la garantie a été donnée que dans les jours qui viennent, des techniciens seront dépêchés pour effectuer les travaux de réparation, en vue d’améliorer la piste d’atterrissage.

Il convient de rappeler que, la compagnie aérienne « IBC Airways » a desservi la deuxième ville du pays dans les années 2015. Dès l’arrivée de la compagnie American Airlines, IBC a interrompu ses vols sur Cap-Haitien. Après le départ de l’American Airlines, pour cause de la pandémie du coronavirus, elle a fait son retour pour offrir le service à la Cité christophienne.

Peterson Jean Gilles