Des afrontements entre gangs rivaux se sont intensifiés dans plusieurs quartiers de Cité Soleil au cours de cette semaine. Les autorités locales n’ont fait état d’aucun bilan des victimes.

Un notable de la zone, Jean Henoc Joseph, assure qu’il est difficile de déterminer le nombre de personnes tuées puisque les citoyens refusent de déclarer les décès. Il soutient que 3 cas de décès ont été rapportés aux autorités.

Il y aurait plus d’une dizaine de personnes blessées lors des affrontements débuté le 1 er janvier 2020.

Le groupe de Boston a lancé une offensive pour prendre le contrôle du projet Drouillard, explique M. Joseph. Au cours des afrontements le remplaçant de Ti Hounga aurait été blessé.

Les violences s’inscrivent dans le cadre des luttes récurrentes pour le contrôle de territoire. Le projet Drouillard donne accès à une zone d’intenses activités économiques indispensables pour les gangs.

De plus M. Joseph fait remarquer que le projet Drouillard, qui aceuile le plus grand centre électoral, est convoité par les dirigeants politiques.

Les forces de l’ordre n’ont réalisé aucune intervention pour ramener le calme dans la zone, déplore M. Joseph qui s’interroge sur les sources de financement de ces groupes armés.

LLM / radio Métropole Haïti