Source SL/ HaïtiLibre

Depuis novembre, Haïti a tenu plusieurs rencontres à Washington dans le cadre du renouvellement de la loi HOPE II (Haitian Hemispheric Opportunity Through Partnership for Encouragement) qui arrive à échéance en 2018 et la prolongation de la loi HELP (Haiti Economic Lift Program) qui arrive à échéance 2020. 

Rappelons que la loi HOPE permet aux États-Unis d’importer en franchise un quota de vêtements en provenance d’Haïti, quant à la Loi HELP elle a pour objectif de prolonger jusqu’à 2020, la Loi HOPE I et II votée en 2008.

Haïti dans ces rencontres recherchait le maximum d’appui concernant le renouvellement de la loi HOPE II mais aussi la prolongation du projet de loi HELP à partir de 2020 pour une autre période 10 ans. Projet de loi qui sera introduit le 12 janvier prochain, par le Sénateur Bill Nelson (D-FL).

Par ailleurs, Haïti a reçu une bonne nouvelle en décembre dernier concernant l’augmentation de son quota d’exportation de textile, qui augmente de plus de 10 millions de m2, passant de 322,629,971 m2 en 2013 http://www.haitilibre.com/article-10134-haiti-economie-nouvelle-limite-d-exportation-de-vetements-en-provenance-d-haiti.html à 332,915,916 m2 pour 2014, selon un email envoyé à Carl-Frédéric Madsen, Président de l’Association des industries d’Haïti (ADIH), par Maria Dybczak, de l’ « Office of Textiles and Apparel » (OTEXA) qui rappelle et précise « HOPE prévoit un traitement en franchise de droits pour certains articles de vêtements importés directement d’Haïti. Une des préférences dans le cadre de HOPE est connu comme – programme de valeur ajoutée – qui exige que les vêtements répondent à un pourcentage minimum de valeur ajoutée en Haïti […] Le programme est soumis à une limitation quantitative, qui est calculé en pourcentage du total des importations de vêtements aux États-Unis, pour chaque période annuelle de 12 mois.

Pour la période annuelle de 20 décembre, 2014 au 19 décembre 2015, la quantité des importations admissibles au traitement préférentiel dans le cadre du programme de création de valeur ajoutée est de 332,915,916 m2 équivalent. Un avis annonçant le nouveau niveau de quota a été publiée dans le Federal Register […] »

Notez que selon Carl-Frédéric Madsen, de janvier 2014 à septembre 2014, le total des emplois dans l’industrie textile, est passé de 32,655 (dont 26,052 grâce à la loi HOPE) à 36 340 (dont 27 741 grâce à la loi HOPE).