Haïti - ONU : Le HCDH demande aux Bahamas de suspendre les déportation vers Haïti

Dans une note, le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme (HCDH) à Genève se dit préoccupé par l’expulsion de 112 migrants haïtiens des Bahamas vers Haïti le 10 octobre dernier https://www.haitilibre.com/article-28987-haiti-flash-6-semaines-apres-dorian-les-bahamas-recommencent-a-deporter-les-haitiens.html incluant des rescapés des îles Abaco, détruite à 85% par l’ouragan Dorian https://www.haitilibre.com/article-28767-haiti-flash-bahamas-plus-de-300-haitiens-portes-disparus-apres-le-passage-de-dorian.html

« Nous appelons le Gouvernement à s’abstenir d’expulser les personnes dépourvues de documents, sans les évaluations individuelles et les garanties de procédure régulière auxquelles elles ont droit en vertu du droit international » Rappelant que Beaucoup d’entre eux vivaient dans des quartiers informels détruits par l’ouragan, perdant leurs documents, leurs emplois et leurs biens.

Le HCDH rappelle « […] les autorités bahamiennes avaient initialement annoncée que les activités de contrôle migratoire seraient suspendues dans les îles touchées par Dorian, cette position a été annulée fin septembre, lorsqu’elles ont annoncé que tous les migrants sans documents valables seraient appréhendés et expulsés https://www.haitilibre.com/article-28906-haiti-flash-les-bahamas-demandent-aux-haitiens-illegaux-de-quitter-l-archipel-de-gre-ou-de-force.html

Cela a provoqué la panique chez les haïtiens affectés par l’ouragan Dorian et des informations font état de personnes qui quittent des abris temporaires par peur d’être arrêtées et de personnes qui ne parviennent pas à se prévaloir des services humanitaires nécessaires ou qui se cachent […] au lendemain des catastrophes naturelles, il est particulièrement important de veiller à ce que les communautés les plus vulnérables et les plus marginalisées ne fassent pas l’objet de discrimination pour accéder à leurs droits fondamentaux à la nourriture, à l’eau, au logement et à d’autres besoins fondamentaux. […]

Nous encourageons le Gouvernement à mettre en place des procédures facilitant l’accès aux documents pour tous ceux qui détenaient des documents légaux antérieurs au passage de Dorian et à veiller à ce qu’ils aient accès à un avocat indépendant. Nous appelons les autorités à empêcher toute nouvelle déportation vers Haïti pour le moment. »

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-28987-haiti-flash-6-semaines-apres-dorian-les-bahamas-recommencent-a-deporter-les-haitiens.html
https://www.haitilibre.com/article-28906-haiti-flash-les-bahamas-demandent-aux-haitiens-illegaux-de-quitter-l-archipel-de-gre-ou-de-force.html
https://www.haitilibre.com/article-28904-haiti-flash-apres-le-passage-de-dorian-les-haitiens-sans-papier-aux-bahamas-risquent-l-expulsion.html
https://www.haitilibre.com/article-28809-haiti-flash-le-gouvernement-reconnait-ne-pas-avoir-les-moyens-d-aider-les-haitiens-sinistres-aux-bahamas.html
https://www.haitilibre.com/article-28767-haiti-flash-bahamas-plus-de-300-haitiens-portes-disparus-apres-le-passage-de-dorian.html
https://www.haitilibre.com/article-28703-haiti-flash-le-bilan-de-dorian-risque-d-etre-tres-lourd-dans-la-communaute-haitienne-aux-bahamas.html

HL/ HaïtiLibre