Yannick Joseph, la coordonnatrice du syndicat de la police nationale d’Haïti a remis sa démission au directeur de la Police nationale Normil Rameau dans une correspondance datée du jeudi 18 juin.

 

Mme Joseph fait part de sa frustration et de sa déception comme agent de la PNH. La coordonnatrice avance notamment le cas des familles des policiers décédés qui ont d’énormes difficultés à joindre les deux bouts. Yannick Joseph souligne également le problème de sécurité sociale dont les policiers devraient bénéficier dans l’exercice de leur fonction. Une situation qu’elle juge révoltante et inacceptable.

Contactée par téléphone, Yannick Joseph a répondu aux questions de Haiti Press Network(HPN) en confirmant la nouvelle. Certains de ses proches nous ont confirmés que la coordonnatrice du SPNH a remis tous les matériels à l’institution policière.

 

Une  démission qui arrive au moment où le commissaire du gouvernement près du tribunal de Port au Prince avait émis un ordre d’interdiction de départ contre Yannick Joseph et qui était également recherchée par la justice. S’agirait-il d’une entente entre les deux parties ?

 

HPN