Source HL/ HaïtiLibre 

Lundi le Parlement uruguayen a annoncé que l’Uruguay allait maintenir ses troupes en Haïti jusqu’au 28 Février prochain dans le cadre de la mission de maintien de la Paix des Nations Unies (Minustah), mais que durant le reste de 2015, le pays va retirer 60% de ses effectifs en Haïti. Cette décision a été adoptée à la Chambre des sénateurs à l’unanimité et a été validé à la Chambre basse, a précisé le parlement uruguayen.

L’Uruguay, compte actuellement 605 soldats dans la Minustah, ce contingent sera réduit à 250 hommes d’ici le 31 décembre 2015. En vertu de ce projet de loi, qui doit être adopté par la présidence, le gouvernement uruguayen « considère comme une possibilité un retrait de la totalité de ses troupes, si les circonstances le justifient ».

Notez que José Mujica, le Président de l’Uruguay avait déjà déclaré en novembre 2013 qu’il prévoyait retirer les troupes uruguayennes en Haïti http://www.haitilibre.com/article-9880-haiti-securite-l-uruguay-reaffirme-son-intention-de-retirer-ses-casques-bleus-d-haiti.html en raison de « facteurs de stagnation politique de la société haïtienne. » Par la suite, José Mujica avait affirmé que le retour de l’armée uruguayenne était subordonnée à la coordination avec les autres pays de la Minustah et de l’Organisation des Nations Unies.

Rappelons qu’en octobre dernier, le Conseil de sécurité des Nations unies a renouvelé le mandat de la Minustah pour un an, mais a décidé de réduire de moitié le nombre de militaireshttp://www.haitilibre.com/article-12285-haiti-securite-le-mandat-de-la-minustah-proroge-d-un-an.html