Haïti - Santé : Recommandations de l'Association des Pharmaciens d’Haïti

L’Association des Pharmaciens d’Haïti (APH) félicite le Gouvernement pour la création de la cellule scientifique qui devra produire des recommandations dans le souci d’aider le pays à mieux faire face au COVID-1 https://www.haitilibre.com/article-30384-haiti-politique-creation-d-une-cellule-scientifique-de-gestion-du-crise-du-covid-19.html , toutefois, considérant l’approche pluridisciplinaire que nécessite le système de santé pour avoir de meilleurs résultats, l’APH constate « […] qu’il n’y a ni anthropologue ni infirmier ni pharmacien au sein de la cellule qui sont pourtant des éléments essentiels dans l’atteinte des objectifs de cette cellule […] »

« […] d’autre part, l’APH observe que l’utilisation de la chloroquine dans la prise en charge du Covid-19 continue à alimenter les débats scientifiques à travers le monde. Cependant au-delà des échanges en faveur ou en défaveur de la chloroquine, l’APH s’inquiète de l’euphorie de la population pour l’achat de ce médicament pour être utilisé à des fins préventives et/ou curatives sans avis médical.

En ce sens, l’Association conseille au premier ministre Joseph Jouthe de bien vouloir revoir la composition de la cellule scientifique et demande au Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP) de prendre les dispositions nécessaires pour contrôler la distribution de la chloroquine sur le tout territoire national […] »

Rappelons concernant la demande de l’APH au Ministère de contrôler la distribution de la chloroquine, que dans une circulaire datée du 31 mars 2020 https://www.haitilibre.com/article-30427-haiti-sante-avis-aux-pharmaciens-et-a-la-population-sur-la-chloroquine.html Marie Gréta Roy Clément, la Ministre de la Santé publique rappelle aux pharmaciens gestionnaires et propriétaires de pharmacies que « […] la chloroquine doit être dispensée exclusivement sur présentation d’une ordonnance médicale émise par un professionnel de santé autorisé. »

Notez qu’au-delà de la division dans les milieux scientifiques et des intérêts financiers des grands groupes pharmaceutiques et des laboraroires de recherches, le traitement du Covid-19 à l’hydroxychloroquine pour tous les patients dont le test de dépistage du Covid-19 est positif, a été généralisé sous prescription depuis le 3 avril dans au moins 14 hôpitaux, chez nos voisins dominicains. https://www.haitilibre.com/article-30444-haiti-covid-19-bulletin-quotidien-4-avril-2020.html tout comme dans d’autres pays dont entre autres les États-Unis et le Portugal..

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-30444-haiti-covid-19-bulletin-quotidien-4-avril-2020.html
https://www.haitilibre.com/article-30427-haiti-sante-avis-aux-pharmaciens-et-a-la-population-sur-la-chloroquine.html
https://www.haitilibre.com/article-30358-haiti-sante-penurie-de-solutions-desinfectantes-l-association-des-pharmaciens-propose.html

HL/ S/ HaïtiLibre