Affaire $1.50/5¢ : Martelly, Jovenel  et Privert sommés une nouvelle fois  de répondre à la plainte de la Diaspora au plus tard le 4 mai prochain

Mercredi 22 avril 2020 ((rezonodwes.com))– Par voie d’huissier et  par lettre d’assignation enregistrée le 13 avril 2020 à la Direction Générale des Impôts (DGI) en Haïti, les 7 plaignants, dans le cadre d’un recours collectif ayant rapport avec le prélèvement par le Gouvernement haïtien des $1.50 sur les transferts   et 5¢ sur les appels téléphoniques internationaux vers Haïti, opposant la Diaspora haïtienne aux USA à d’anciens et actuels dirigeants d’Haïti et six entreprises haïtiennes ou opérant en Haïti, ont sommé , une nouvelle fois, la Natcom, Michel Joseph Martelly, Jovenel Moise, Jocelerme Privert et l’État Haïtien afin de répondre à la plainte déposée contre eux au tribunal de New York depuis décembre 2018.

En effet le huissier Romuald Grand Pierre du tribunal de Première Instance de Port-au-Prince, à la requête des sieurs et dames: 1) Odilon S Celestin, 2) Widmir Romelien, 3) Marie Lucie St Vil, 4) Gorettie St Vil, 5) Jeanette Valeus, 6) Guetty Felin, 7) Hervé Coren , tous demeurant et domiciliés aux USA, et après intervention de leur avocat, M. Marcel P. Denis, procedant en Haiti par Me. Pierre Max Antoine du Barreau de Port-au-Prince, a remis aux concernés une copie du second amendement de ladite plainte en  anglais ainsi qu’une traduction créole du document.

Dans le cadre de cette assignation, le juge LaShann DeArcy Hall, en charge de ladite affaire au tribunal du District Est de New York a accordé un délai expirant le 4 mai prochain aux cinq(5) personnes physiques et morales citées plus haut   pour apporter une réponse aux nombreuses accusations contenues dans la plainte. Passé ce délai, le tribunal se réserve le droit de pretndre un jugement par défaut à l’encontre de Natcom, Martelly, Jovenel , Privert et l »État Haïtien.

Rappelons que la Digicel, la  Unibank,  Unitransfer, Western Union, CamTransfer, concernées également par ladite plainte, sont en attente d’une ordonnance du juge LaShann pour savoir si ce recours collectif sera finalement rejeté ou si , au contraire, elles vont devoir faire aux réclamations des centaines de milliers de compatriotes de la Diaspora aux États-Unis, après certification dudit recours.

La version anglaise du document communiqué (le second amendement de la plainte) par le huissier Romuald Grand Pierre aux accusés  ce 9 avril 2020 en leurs résidences  peut être consultée à travers le lien suivant  :https://www.courtlistener.com/docket/8454599/celestin-v-martelly/