Haïti - FLASH :  Démission en blocs des 8 membres restant du CEP

Alors que Président de la République met le cap sur les prochaines élections (municipales, législatives et présidentielle) et qu’une correspondance a été adressée aux 9 secteurs de la société civile qui composent le Conseil Électoral Provisoire (CEP) pour leur demander de confirmer ou de désigner un autre représentant au sein du CEP, les 8 représentants membres du Conseil Électoral Provisoire ont remis vendredi une lettre de démission collective au Chef de l’État. Rappelons que le 9ème membre du CEP, Jean Simon Saint-Hubert, Représentant du secteur des droits humains avait déjà remis sa démission le 3 juillet dernier https://www.haitilibre.com/article-31198-haiti-actualite-zapping.html

Lettre de démission des membres du CEP :
« Pétion-ville, le 24 juillet 2020

Son Excellence
Monsieur Jovenel Moïse
Président de la République
Palais National.-

Monsieur le Président de la République

Dans la perspective de parvenir à une normalisation institutionnelle, le Pouvoir Exécutif a clairement exprimé sa décision de procéder à un changement de la Constitution et d’enclencher sans délai le processus électoral.

Face aux responsabilités qui lui incombent, le Conseil Electoral Provisoire a l’honneur de souligner à votre attention ce qui suit :

Aujourd’hui notre pays fait face à une grave crise politique et institutionnelle, entrainant de lourdes conséquences aux niveaux économique, social et sécuritaire. Tout en reconnaissant l’urgence de la normalisation, il nous parait essentiel de prioriser le dialogue entre les principaux acteurs du pouvoir, de l’opposition et de la société civile en vue d’aboutir à un consensus approprié. Cette étape inévitable constitue un passage obligé pour parvenir à une solution viable capable de juguler la crise actuelle. Il s’agit également d’une condition indispensable pour la fiabilité et la réussite d’un processus électoral inclusif. (Réf : correspondance du CEP à la Présidence en date 3 Avril 2019).

En vue de faciliter cette évolution, les soussignés, Membres du Conseil Electoral Provisoire, ont décidé volontairement de vous présenter leur démission qui prendra son plein effet le lundi 27 juillet 2020.

Léopold Berlanger, Président [Représentant Secteur Presse]
Carlos Hercule, Vice-président [Représentant Conférence épiscopale d’Haïti]
Marie Frantz Joachim, Secrétaire Générale [Représentante secteur femme]
Frinel Joseph, Trésorier [Représentant Cultes réformés]
Josette Jean Dorcély, Conseillère [Représentante secteur syndical]
Kenson Polynice, Conseiller [Représentant secteur Paysan/Vaudou]
Lucien Jean Bernard, Conseiller [Représentant secteur Universitaire]
Marie-Hérolle Michel, Conseillère [Représentante Secteur patronal]. »

Mais si cette démarche vise à faciliter le dialogue et l’aboutissement d’un consensus, c’est le succès de la démarche est loin d’être acquis, d’autant qu’une dizaine de partis et organisations politiques de l’opposition dont Fanmi Lavalas ont signé un document conjoint où ils se prononcent contre des élections avec le pouvoir en place, exigeant toujours la démission du Président Moïse et la mise en place d’un Gouvernement de salut public au plus tard le 7 février 2021…

HL/ HaïtiLibre