La Fédération internationale de football association (FIFA) a publié, le jeudi 20 février 2020, le classement du mois de février pour les 210 sélections des fédérations membres. L’équipe haïtienne qui n’est pas active depuis quelques mois est restée 86e avec de 1285 points. Les Grenadiers sont en dixième position dans le classement régional de la Concacaf.

Comme pour les deux mois précédents, le classement mondial de la FIFA n’a pas beaucoup changé en raison de l’absence de compétition et/ou de matchs amicaux pour les sélections mondiales. La sélection haïtienne qui a passé les deux derniers mois dans le 86e rang n’a pas bougé d’un cheveu dans cette position pour le mois février 2020.

En effet, avec 1285 points, Haïti garde sa place devant des pays comme Biélorussie 1280 points, la Zambie 1279 et le Congo 1269. L’équipe haïtienne est à 4 longueurs de la 85e place, occupée par la sélection de l’Ouzbékistan.

Le classement de la Concacaf

La situation n’est pas différente pour les pays de la Confédération de football d’Amérique du Nord, d’Amérique centrale et de la Caraïbe. Le classement de la zone est toujours dominé par le Mexique avec ses 1621 points. Ce total permet aux Mexicains de se retrouver dans les quinze premières places mondiales, soit en onzième position. Il devance les États-Unis qui totalisent 1542 points. Le podium est complété par le Costa-Rica et ses 1439 points.

De la quatrième à la neuvième place, on énumère des formations telles que la Jamaïque 1437, le Honduras 1377, le Salvador 1346, le Canada 1332, Curaçao 1313 et le Panama. Il faut attendre la dixième place pour retrouver la trace des joueurs de la tunique bleu et rouge. Anguilla est en dernière position dans le classement de Concacaf avec 821 points. C’est aussi le dernier pays du classement général.

À quand un sélectionneur à la tête des Grenadiers?

À partir du mois de mars prochain, la sélection va devoir s’engager dans les barrages de la Gold Cup où elle affrontera soit la Guadeloupe ou les Saint-Vincent et les Grenadines. Pour l’occasion, elle aura besoin d’un nouveau sélectionneur en remplacement de Marc Collat dont son mandat est arrivé à terme depuis la fin de l’année dernière.

Cela permettra non seulement à la sélection haïtienne de progresser dans les prochains classements de la FIFA, mais également de créer de l’ouverture pour de nouveaux joueurs d’intégrer le rang de l’équipe en vue de préparer les prochaines échéances internationales.
Marc Collat reconduit ?

Selon des sources proches de la Fédération haïtienne de football, il semblerait que l’ancien sélectionneur Marc Collat serait en pole position d’être reconduit. Si ce cas de figure se produisait, le Français sera probablement épaulé par des anciens internationaux notamment Jean Jacques Pierre dont son nom circule dans le couloir de la FHF depuis plusieurs semaines. D’ici le début du mois de mars, l’on saura quelle sera la décision du comité exécutif.

Kenson Désir