Le Covid 19 met le monde à l’arrêt. Un peu partout sur la planète, les gens sont obligés de rester confinés dans leur domicile pour empêcher la propagation du nouveau coronavirus. En Haïti, la population se montre un peu réticente à cette mesure. Pourtant, pour éviter de s’ennuyer, les gens peuvent s’adonner à une activité sportive notamment les sports cérébraux : jeux de dames, échecs.

Depuis la confirmation de la présence du nouveau coronavirus en Haïti et les décisions étatiques d’interdire tout rassemblement de plus de 10 personnes et de limiter le déplacement des citoyens, personne ne sait pas à quel saint se vouer en restant continuellement à la maison. Si rester à la maison trop longtemps est ennuyeux, cela peut être l’opportunité de pratique une activité sportive.

Le sport cérébral paraît dans ce contexte le meilleur choix puisqu’il ne requiert pas forcément beaucoup de monde et surtout d’espace pour le pratiquer. Parmi les disciplines les plus courantes, les gens peuvent essayer le jeu de dames qui est un jeu de société combinatoire abstrait pour deux joueurs. Pour éviter tout contact, on peut l’apprendre en ligne et le jouer seul sur son téléphone ou un ordinateur. En Haïti, ce jeu est régulé par la Fédération haïtienne du jeu de dames.

Outre le jeu de dames, il est fortement recommandé de pratiquer le jeu des échecs. Il oppose deux joueurs de part et d’autre d’un tablier appelé échiquier composé de soixante-quatre cases claires et sombres nommées les cases blanches et les cases noires. C’est d’ailleurs l’un des jeux de réflexion les plus populaires au monde. Il est pratiqué par des millions de gens sous de multiples formes notamment en famille et entre amis. Mais, il est possible de jouer seul en ligne, une façon de limiter au maximum le contact et de pratiquer la distanciation sociale.

Ces jeux précités sont plus populaires en Haïti par le fait qu’ils ont chacun une Fédération et sont pratiqués dans les écoles et par les clubs. Pourtant, il existe d’autres sports peu connus dans le pays qui peuvent avoir le même effet positif ou presque sur le corps principalement le cerveau. On peut citer le jeu de go, le jeu de Mah-jong, le bridge, les mots fléchés, les mots mêlés, les mots croisés et le sudoku.

Parmi les effets positifs du sport cérébral, le site pourlascience.fr a révélé que le sport cérébral est essentiel, car il met l’activité de l’avant de votre cerveau. Les pensées compliquées, les rancœurs ou les soucis passent à l’arrière-plan. Toutes vos ressources nerveuses sont utilisées pour le fonctionnement de régions situées plus à l’arrière du cerveau, nécessaires à la perception des différentes parties du corps, à la planification et à l’exécution des mouvements. À long terme, il détruit aussi des neurones dans les zones clés de la mémoire.

Kenson Désir